Avant j’étais contre l’anneau gastrique…

4 Oct

… mais ça c’était avant!

Avant, c’était il y a longtemps.
A l’époque, j’étais une jeune femme tout à fait bien proportionnée, une belle plante comme on dit, du haut de mon mètre soixante quinze avec de jolies courbes à la Jennifer Lopez.

J’ai toujours été gourmande, mais raisonnablement. Et je faisais pas mal de sport. A l’age de 18 ans, j’ai quitté le nid familial, j’ai volé de mes propres ailes jusqu’en Irlande (enfin en réalité j’ai pris l’avion) et j’ai commencé à avoir des comportements un peu assez compulsifs avec la bouffe.

Ce n’est ni le lieu ni le moment de m’étaler sur ces aspects, mais je tiens à préciser que ces troubles avaient des origines psychologiques bien ancrées. Il ne faut pas être sorti de Saint-Cyr pour comprendre que lorsqu’une personne se réfugie dans la bouffe, ce n’est pas juste pour le plaisir de s’enfiler des calories.

Ce nouveau mode d’alimentation m’a conduit à prendre environ 30kgs en un peu moins de 2 ans. Ce qui techniquement fait un peu plus d’1kg par mois mais bon… 30kgs quand même! Et je n’ai rien vu!
J’en entend déjà certains/certaines s’interroger « comment peut-on prendre 30kgs sans s’en rendre compte »? A ceux là je répondrais tout simplement : « Parce qu’on ne veut pas voir ».

Et aussi parce que l’esprit est fourbe.
Il sait troubler ta vision, ton jugement, l’appréciation que tu as de ton corps. Et parce que tu lui offres tellement plus à ton cerveau avec toutes ces calories ingurgitées. Il t’en re-demande, et toi t’es sympa, tu veux pas le contrarier, alors tu lui donnes toujours plus.

Après deux ans je suis rentrée en France et j’ai fait peur à tout le monde!
Sérieusement. Les gens me regardaient un peu avec un air de chien battu (Hé oh, c’est moi qui porte les 30kgs de + alors pas la peine de faire cette tête)!

Obésité

En partant j’avais commencé les compulsions alimentaires.
En rentrant j’ai commencé les régimes.

Enfin … au début tu commences par 1 régime (loin de te douter qu’il ne sera que le 1er d’une longue série). Et t’es confiante. Tu y crois. Tu penses que ton corps taille 46/48 sera bientôt un lointain souvenir…

Mais comme t’avais envie de maigrir vite, t’as choisi un régime un peu trop draconien. Et au bout de 2 mois, tu es découragée. T’as envie de remanger les 75 aliments qu’il t’avait fallu supprimer de ton assiette.

Et là tu repasses donc du côté obscur de la force : la compulsion (hyperphagie chez moi  – allez jeter un oeil ici, ça fait rêver!).
Et là c’est le drame!
Non seulement tu reprends les 6kgs que tu avais difficilement perdus, mais en plus ils ont fait des petits entre temps (plus vite que des lapins). C’est devenu une famille nombreuse maintenant et tu connais mon grand coeur. Si tu en reprends un, tu les reprends tous (ben oui comment choisir… les femmes et les enfants d’abord? les enfants et les vieux?). Et c’est donc comme ça tu reprends les 6kgs et leurs 4 gosses!

Et quand tu répètes la même opération plusieurs fois consécutives… tu obtiens le tristement célèbre : Effet Yo-yo!
Moi j’ai varié les plaisirs, j’ai (presque) essayé tous les régimes et autres méthodes miracles pour perdre mon surpoids. Et j’ai fait ça pendant tellement longtemps que j’ai pris 60kgs en 10ans (58kgs pour être précise mais quand tu joues dans la cour des Gros tu n’es plus à 2 kgs près)

Un matin tu te réveilles et c’est comme si ton filtre magique avait disparu. Tu ne peux plus supporter l’image que te renvoi ton miroir. Tu ne peux plus supporter le supplice que représente le shopping (dont tu as repoussé l’échéance jusqu’à n’avoir plus rien à te mettre sur le dos).

Et ce jour là, tu sais qu’il faut que tu fasses quelque chose. Alors je suis allée voir mon médecin traitant. Ma 1ère idée était de me faire hospitaliser dans une clinique spécialisée en Obésité de l’Adulte. On a discuté de cette option, de mon poids, de mon ressenti, de tout un tas de chose en la matière. Et il m’a demandé :

 » Avez-vous déjà pensé à l’anneau gastrique? »

Avant j’étais contre l’anneau gastrique. Mais ça c’était avant.
Avant de faire face à l’échec plus que cuisant des régimes.
Avant d’avoir pris 60kgs et de ne plus arriver à m’en séparer.

(Prochain épisode : mon parcours vers l’opération)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

16 Réponses to “Avant j’étais contre l’anneau gastrique…”

  1. Assya 4 octobre 2013 à 08:11 #

    Le truc, c’est que moi je t’ai connu FAT. Est-ce qu’en perdant tous ces kilos superflu tu ne vas pas changer et devenir une vraie peste américaine!??! 🙂
    Quoiqu’il en soit… je te soutiens à 1 000%.

    • Chez Laet 4 octobre 2013 à 16:14 #

      Hey hey! Non je pense que j’aurai pu être une peste même avec les kilos.. Mais ce n’est pas dans mon tempérament donc soit rassurée ma poule! Je serai la même… Juste plus canon !

  2. mimounette81 4 octobre 2013 à 08:33 #

    il me tarde la suite…! bizzz

    • Chez Laet 4 octobre 2013 à 16:16 #

      Merci de ton enthousiasme ma belle. Elle arrive très bientôt! 🙂

  3. Audrey 4 octobre 2013 à 16:08 #

    Ça fait bizarre de lire ça, maintenant que tu es partie… Je me dis qu’on en a jamais parlé.
    Sûrement mon côté réservé et mon parti prit de prendre les gens comme ils sont… Tu avais tellement l’air d’assumer et d’avoir de l’assurance….
    En tous cas, je suis aussi a fond avec toi!!
    Pleins de bisous Laet!!!

    • Chez Laet 4 octobre 2013 à 16:19 #

      Et oui beaucoup de personnes m’ont dit la même chose sur mon assurance et le sentiment que j’assumais. Et je pense que c’était le cas dans une certaine mesure 😉 Mais ça commençait à m’empêcher de vivre comme je le souhaitais…
      Bisous
      Merci de me lire!

  4. Laurie 4 octobre 2013 à 16:22 #

    Je suis toute touchée par ton article ! Je te trouve très forte et courageuse … et il me tarde de lire la suite ! Courage à toi !

    • Chez Laet 4 octobre 2013 à 16:29 #

      Merci Laurie!! Ton message me touche aussi beaucoup.
      Je dois avouer que je me sentais plus désespérée que courageuse 🙂 mais c’est vrai aussi que ça demande du courage d’affronter ses échecs et de trouver la force d’avancer!
      Excellent weekend ma belle!

  5. Ylana 4 octobre 2013 à 19:47 #

    Bonjour Laët(titia?) 🙂
    J’ai lu ton article d’ aujourd’hui sur ta décision de te faire opérer.

    C’ est un joli billet dans lequel je me reconnait facilement.
    Et je pense être loin d’ être la seule à pouvoir m’ identifier dans tout ce que tu dis.

    « mais quand tu joues dans la cour des Gros tu n’es plus à 2 kgs près » . . . Arf ! C’ est tellement mais tellement vrai cette phrase m’ a marqué.
    Il y a tellement finalement que l’ on vit et que l’ on ne pense pas à écrire et qui sont pourtant important. Effectivement, 2kilos ce n’est rien quand 35 te font coucou en te narguant d’ être toujours là.

    J’ espère pouvoir suivre ton évolution aussi.

    Je suis ravie de connaitre ton blog.

    • Chez Laet 4 octobre 2013 à 20:04 #

      Salut Ylana,
      Merci de ta visite.
      Je suis ravie que mon billet t’ai plu, qu’il t’ai « parlé ».
      Je pense effectivement que pas mal de femmes pourront s’y retrouver.
      J’ai hésité longtemps avant de partager cette expérience sur le blog, mais j’ai tellement galéré à trouver des témoignages quand moi-même j’envisageais l’opération que je ne pouvais pas garder le silence.
      Tu verras ici il y a un peu de tout et beaucoup de moi 🙂
      Bonne visite et à très bientôt!

  6. Ana 4 octobre 2013 à 21:19 #

    c’est une décision courageuse, Laetitia! Sache qu’avant tout tu n’as pas de compte à rendre aux autres car il s’agit de TOI , TON bien-être et TON corps. Depuis mon plus jeune âge je vivais avec la frustration d’un petit kg en plus de ce qui était « autorisé » (je faisais de la gym propulsée par des envies irrationnelles de mes parents). Et un beau jour, des années plus tard, je me suis lâchée: pendant ma 2-ème grossesse j’ai pris 42 kg. Seulement 5 sont partis. Oh que c’était dur de se regarder dans la glace. Un jour j’ai entendu qqn me traiter de « grosse » (je l’étais, mais quand même ça a fait tellement mal)…Et le moment d’un régime hyper draconien est venu: 4 mois de 600kcal/jour et 8h de sport/semaine. J’ai perdu plus que ce que j’ai pris. J’ai toujours fait du sport , c’est donc mon truc pour maintenir la forme (entre 12h et 16h/semaine). Et j’ai fait de la pâtisserie mon métier: comme ça je connais mon ennemie et je l’apprivoise :-)Tous les jours à la salle je vois des femmes et des hommes qui se battent avec leur kilos et je les soutiens. Je te soutiens à 100%!!!! Est-ce que tu as le suivi médicale avec l’anneau? Rajoute un peu de sport :on souffre un peu au début, après ce sera du plaisir :-)) gros bisous cousine

    • Chez Laet 10 octobre 2013 à 11:33 #

      Coucou Ana,

      Merci pour ton passage, ton commentaire, ton témoignage, ton soutien!
      Perdre du poids est vraiment un combat du quotidien et je sais que le sport aidera.
      Je suis impressionnée par la fréquence et le nombre d’heure que tu fais par semaine.
      Depuis l’opération je me suis remise à la natation quelques heures par semaine.
      Et depuis quelques jours, je profite de mon statut de femme au foyer pour aller à la salle de sport de la résidence tous les matins pour faire 1h de cardio et muscu. Et (je n’aurai jamais cru dire ca un jour) mais ça me fait beaucoup de bien! J’espère que ca m’aidera aussi à tonifier mon corps et donc peut etre éviter la chirurgie « esthétique ».
      Pour ce qui est du suivi, j’ai eu 2 RDV après l’operation espacés de 2 mois. Je devrais en avoir un nouveau dans 6 mois (1an post op) mais je ne serais pas en France donc je pense que j’irai dans une clinique ici (dès que j’aurai une mutuelle 🙂 )
      Pleins de gros bisous aussi pour toi et tes 3 loulous!

  7. fromside2side 8 octobre 2013 à 03:24 #

    à Portland tu es bien tombée : c’est une ville sportive où l’on mange sain et équilibré .. on va chercher ses légumes à la ferme .. bon courage …

    • Chez Laet 10 octobre 2013 à 11:25 #

      On avait le choix entre plusieurs Etats et c’est effectivement que le côté écolo/bio/sain qui nous a attiré à Portland 🙂
      Merci de ta visite et de tes encouragements!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Anneau gastrique : de la décision au 1er RDV | - 8 octobre 2013

    […] Si tu as raté le 1er épisode de cette histoire, tu peux le lire ici. […]

  2. Anneau gastrique : les bilans pré-opératoires #1 | - 18 novembre 2013

    […] de temps avant de me décider à envisager cette chirurgie, France 2 avait diffusé un reportage en 2 épisodes intitulé Le combat contre l’Obésité […]

Le blabla c'est par là!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s