Comment mon voisin m’a sauté (dessus) de bon matin!

3 Sep

Jeudi dernier.
7h : le réveil sonne. Aujourd’hui Chéri a une réunion importante et doit partir tôt. Fatiguée, je me rendors.
7h30 : Chéri s’en va.
Fatiguée, je me rendors. Mais pas longtemps…
7h45 : l’interphone sonne. C’est le facteur. Il a un colis et me demande l’étage.
7h47 : l’interphone re-sonne. C’est le facteur de nouveau. La porte intermédiaire ne veut pas s’ouvrir, il faut que je descende.
Et merde! Je savais que j’aurai du signaler ce problème au syndic il y a déjà quelques jours.
Je suis à moitié nue, il faut que je saute dans des fringues un peu décentes avant de pouvoir descendre. Je n’ai même pas enfilé mes lunettes. Une chance que je ne me sois pas pris un mur en tentant d’atteindre l’interphone.

Je file à la salle de bain en ponctuant mon trajet d’une cinquantaine de « putain » et « merde ». Non je ne vis pas dans un château, j’ai juste un débit d’insanité très important. Je trouve un pantalon, un soutif et un tee-shirt. Il est pourri mais tanpis, pas le temps ni l’envie de faire mieux. Avec un peu de chance je ne reverrai jamais ce facteur. J’attrape mes lunettes.
WAOUH MERDE… !! Je ne peux pas sortir comme ça!
De nouveau quelques « merde » et putain » qui m’échappent.
Un coton, de la lotion micellaire. Un élastique pour rassembler la tignasse en un mini-chignon.
Bon aller, ça fait déjà 3 minutes, faut que je descende.
L’ascenseur est occupé. Tant pis je prends les escaliers. 4 étages ça devrait le faire. Même à 7h50 du matin et avec mon niveau d’épuisement, j’ai une honnête chance de m’en sortir vivante. J’arrive dans le hall d’entrée. Le livreur est là… Un autre voisin aussi.
Merde! Lui il y a beaucoup plus de probabilité que je le recroise
Je signe sur le boitier électronique, m’empare du colis et rejoint l’ascenseur…. Où le voisin en question a eu l’amabilité de m’attendre.
Mais non, pourquoi t’as fait ça Monsieur?
J’avais pas envie de partager un voyage ascenseuriel (ne cherchez pas dans le dico, je viens d’inventer ce mot) ce matin. J’aurais même été prête à remonter les 4 étages à pied. Quand on me connait, on mesure l’exploit que cela représente.
Le problème avec moi c’est que je ne supporte pas le silence. Ca me fout super mal à l’aise et provoque en moi une réaction incontrôlable : il faut que je l’ouvre! Que je dise un truc. N’importe quoi.
Alors que j’aurai du la ferme ma gueule une fois de plus.
Je lâche donc tout innocemment  » Oh cette porte, elle a vraiment un problème. Mais j’en ai parlé hier à Mr-le-président-du-conseil-syndical. J’espère que ce sera vite réparé! »
Ce que j’ignorais presque – en fait je crois qu’une infime partie de mon cerveau (encore endormi) savait à peu près qui était mon interlocuteur – c’est que le Mr-aimable qui m’avait tenu la porte n’était autre que l’ennemi juré de Mr-le-président-du-conseil-syndical.
Cela étant dit, tu peux être l’ennemi juré de quelqu’un et avoir un peu d’honneur et de pudeur. Oui mais voilà, lui, non. Il avait pas ça à l’intérieur de lui-même. Et moi je venais d’ouvrir la boîte de Pandore.
Il m’a tenu la jambe pendant 30 min, me livrant avec haine et mépris, tous les griefs et les reproches qu’il avait à l’encontre de Mr-le-président-du-conseil-syndical. Trente minutes. Si peu à l’échelle de l’humanité. Et pourtant In-ter-mi-na-ble pour mon petit cerveau fatigué tout juste réveillé. En trente minutes, la lumière de la montée d’escalier s’est éteinte 10 fois. 10 fois je l’ai rallumée.

J’ai tenté à plusieurs reprises de couper court, de lui faire comprendre que je n’avais pas d’avis à sur un conflit interpersonnel. Mes tentatives sont restées vaines. Oui parce Mr-plus-vraiment-aimable aime le son de sa voix. Il aime les mots et la syntaxe qu’il donne à ses phrases. Il n’est pas intéressé par toi. Il veut juste te rallier à sa cause de pauvre petite victime d’un méchant Mr-le-président-du-conseil-syndical pour se sentir plus fort.
« Sang contaminé, Tchernobyl… pu*** mais comment en est-il venu à parler d’évènements aussi tragiques à partir d’un simple problème de porte d’entrée????????? La prochaine fois je m’enfonce le poing dans la bouche jusqu’à m’en faire vomir s’il le faut.
Aux grands mots/maux, les grands remèdes! Le maximum que je suis capable de gérer le matin c’est de savoir comment je vais m’habiller. Tout effort intellectuel supplémentaire doit attendre environ 9h30 et surtout une bonne dose de café!

8h27 :  une femme crie dans la cage des escaliers « Christian!!!!!!!!!!!!???? ».
8h27 : l’heure de la LIBERATION

Et le colis n’était même pas pour moi….. !!!!!!!!!

Publicités

7 Réponses to “Comment mon voisin m’a sauté (dessus) de bon matin!”

  1. My Little Discoveries 3 septembre 2012 à 10:17 #

    Héhé, tu m’as bien fait rire!! ;o)

    • Chez Laet 3 septembre 2012 à 10:33 #

      ah tant mieux, c’était le but…
      Et il parait que le rire guérit les angines… Si c’est pas merveilleux 🙂

  2. prettylittletruth 3 septembre 2012 à 21:42 #

    Mdr! Et le pire c’est que le colis n’était pas pour toi! Le pauvre homme, tu as fait sa journée! Lol!

    • Chez Laet 3 septembre 2012 à 21:48 #

      Oui maintenant je boycott la Poste et les livreurs! Pour moi voisin, je suis sur qu’il jubilait à l’idée d’avoir une nouvelle alliée!

  3. audrey 6 septembre 2012 à 22:00 #

    J’adore la chute !

  4. grenobloise 13 septembre 2012 à 13:16 #

    Très marrant !

    Ooooph la vache que le colis n’était pas pour toi finalement !

    « ascenseuriel » … super mot ! J’aime ta créativité !

  5. Assya 13 septembre 2012 à 14:10 #

    LOL! tu fais trop rire! Moi je dis, il faut vraiment que tu fasses un travail sur « le silence ».
    Cet évenement est donc un mal pour un bien! Apprends à la fermer ma chérwie!
    Avec tout mon NAMOUR

Le blabla c'est par là!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s