Trust : une question de confiance {ciné}

25 Jan

Synopsis : Chez eux en banlieue, Will et Lynn Cameron se sentent en sécurité. Dans leur maison, la nuit, ils dorment avec le sentiment que leurs trois beaux enfants sont parfaitement protégés. Lorsque Annie, leur fille de 14 ans, se fait un nouvel ami sur Internet – Charlie, un garçon de 16 ans rencontré sur un tchat. Après plusieurs semaines d’échanges en ligne, Annie se sent de plus en plus attirée et fascinée par Charlie, même si elle réalise peu à peu qu’il n’est pas ce qu’il prétend être.

Trust est le 2ème long métrage de David Schwimmer, plus connu pour son rôle de Ross de la série « Friends ». Le film, qui traite des dangers sur internet, a été présenté en compétition lors du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2011.Le thème abordé ici ne doit rien au hasard, puisque le réalisateur est engagé depuis plusieurs années au sein de la Rape Foundation, une association d’aide aux victimes de viols.


Le sujet s’annonçait sensible, mais David Schwimmer a su le traiter avec beaucoup de justesse. Il ne s’agit pas ici de mettre en avant le viol en lui-même dont la scène est filmée avec beaucoup de pudeur et de subjectivité, ni même la traque du prédateur sexuel. Non le but, largement atteint, est bien de nous plonger au cœur de cette famille, qui tente de se reconstruire et survivre à cet évènement tragique. Le ressenti de chaque protagoniste est finement amené et profondément exploré.
Annie, est une adolescente banale. Elle pourrait être notre fille, notre nièce, notre cousine. On la découvre naïve et crédule, perdue entre honte, espoir et désillusion. La jeune Liana Liberato (Annie) est époustouflante et nous offre une performance incroyable conférant ainsi au film un réalisme troublant. Le père est rongé par la colère et la culpabilité. Son désir de vengeance lui fait perdre pied, alors que la mère tente de réconforter sa fille et conserver avec elle une relation de confiance et d’amour.


Ce film m’a troublé à différents niveaux.
Tout d’abord parce que je me suis demandé si j’aurai pu aller si loin si j’avais grandit avec internet. Est-ce que j’aurai pu croire à cette histoire d’amour ? Me serais-je méfier de cet homme ? Le doute est permis. Ce que je sais, c’est qu’à 14 ans on entame une période assez ingrate où  crise identitaire rime avec conflit parental et besoin d’estime, de reconnaissance. Clairement je me suis identifiée à cette jeune fille et je ne sais pas comment j’aurai réagi à sa place.
Et puis se pose aussi la question de la permissivité des parents. Je n’ai pas encore d’enfant mais j’avoue m’interroger sincèrement sur le rôle des parents, leur responsabilité et la façon dont on doit élever ses enfants pour leur transmettre une haute estime d’eux-mêmes, de la confiance et une dose raisonnable de méfiance…

Un film qui pose un certain nombre de questions, et on l’en remercierait presque. Je vous le recommande chaudement !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

6 Réponses to “Trust : une question de confiance {ciné}”

  1. Laurie 25 janvier 2012 à 09:15 #

    Je n’avais pas entendu parler de ce film mais tu as piqué ma curiosité … J’ai très envie de le voir du coup !

  2. Chez Laet 25 janvier 2012 à 10:17 #

    Hello you!!

    Effectivement il n’a pas fait beaucoup de bruit et c’est vraiment dommage car il est génial!! Chez moi (Grenoble) il n’ a presque pas été à l’affiche dans les grandes salles.
    Ca me révolte un peu d’ailleurs, parce qu’à côté de ça on te passe des navets et on les laisse des mois entiers alors qu’ils n’apportent pas grand chose!
    Enfin bref, si tu as l’occasion je te le conseille!!

  3. Claudia etc 26 janvier 2012 à 11:55 #

    J’ai été déçue. Ce film à l’ambiance lourde et epsante m’a mise mal à l’aise. En même temps, le sujet est difficile…Je lui ai trouvé aussi quelques longueurs. A l’inverse de toi, je ne me suis pas du tout identifiée à Annie. Même si les victimes ne se posent pas toujours en tant que telle, j’ai du mal à comprendre son attitude. Certes elle n’a que 14 ans mais à cet âge-là, je discernais le bien du mal.
    Biz 😉

    • Chez Laet 28 janvier 2012 à 14:20 #

      Coucou Claudia, contente de lire ton point de vue. Je trouve ça intéressant d’avoir d’autres avis, qui plus est quand ils sont différents, c’est qui fait la richesse du débat 🙂 C’est vrai que le sujet est difficile et rend ainsi l’ambiance assez lourde! C’est en cela que je le trouve bien fait, parce qu’il traduit très bien ce qui (j’imagine) doit se jouer dans une famille dans de pareils circonstances!
      Pour son attitude, mon interprétation serait qu’elle est partagée entre l’envie de croire que cet homme a un amour authentique pour elle et la honte de prendre conscience qu’il a usé et abusé d’elle. pour ce qui est de sa naïveté, je pense que pour certaines adolescentes, la différence n’est pas si claire et que c’est dans ce contexte que sévisse les « prédateurs sexuels ».
      Gros bisous ma belle!

  4. Filou Bazart 28 janvier 2012 à 12:35 #

    le film me disait bien aussi, d’ailleurs j’en parle ici :http://www.baz-art.org/archives/2012/01/18/23245125.html
    mais hélas sur Lyon, il ne jouait qu’en vf, donc la question était réglée, j’attendrais sa sortie DVD :o)
    ta critique fait bien envie en tout cas, je l’apprécie beaucoup

    • Chez Laet 28 janvier 2012 à 14:25 #

      Hello Filou,
      Moi je suis sur Grenoble et ici nous avons la chance d’avoir quelques petits cinés qui passent pas mal de petits films qu’on ne trouve pas dans les grands multiplex et qui sont tous en VO! Mais je te rejoint, les films en VF… 😦 Parfois je n’ai pas le choix mais je le préfère 100fois en VO!
      Merci pour ton passage et ton message!

Le blabla c'est par là!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s