Je ferai un enfant le jour où…

31 Oct

Il ne se passe pas un seul jour sans qu’une personne de mon entourage ne me demande « Et vous les enfants, c’est pour quand? »  ou me fasse une remarque du genre « bon ben va falloir s’y mettre quand même »,  « tu as 30ans, le temps passe tu sais » ou encore « bon ben la prochaine c’est toi »!

Alors je n’en veux à personne, hein, parce que bien évidemment, j’ai conscience que celui ou celle qui me pose la question le jeudi ignore qu’une personne avant lui/elle me l’a posée aussi le mercredi, une autre avant elle le mardi, et aussi le lundi etc…

Mais de mon point de vue, cette redondance sonne presque comme du harcèlement. Et si on essayait justement de faire un enfant et qu’on n’y arrivait pas! Imaginez la douleur que je pourrais ressentir à chaque fois que la question me serait posée? Bon en l’occurrence ce n’est pas le cas, mais j’ai une pensée émue pour les femmes qui sont dans ce cas là.
Et si, simplement je n’en avais pas envie maintenant ?

Ce qui me gêne, c’est la pression sociale qui règne et devient écrasante. Il est communément admis, qu’une femme de la trentaine, en couple qui plus est, doit avoir des enfants. Il me semble qu’il est inconcevable que ce puisse ne pas être le cas dans notre société.
Et j’ai parfois l’impression , de ne plus savoir si j’ai réellement envie d’avoir des enfants pour moi ou pour rentrer dans le moule, parce que c’est comme ça, et que je me sentirais plus (lire +) « normale » si j’en avais.

La vérité c’est que j’ai eu un désir d’enfant très jeune, très fort et pendant longtemps. Aujourd’hui je n’imagine pas non plus ma vie sans. Mais pour le moment, et quand je dis pour le moment ça veut dire… ben au moins pour le prochain mois, je ne ressens pas l’envie de faire un enfant… parce que j’ai d’autres projets en tête. Des projets professionnels, des projets personnels… Parce que j’ai envie de m’accomplir en tant que femme et profiter encore un peu de notre vie à 2, sans contrainte. Parce que soyons honnêtes, accueillir un enfant c’est une vraie révolution (à défaut d’avoir des enfants, j’ai des amies qui en ont et je suis assez lucide sur la chose)
Et puis dans un mois, ben on verra, parce que je ne peux pas prédire de ce que je voudrais ou pas à ce moment là. Et comme ça ne sert à rien de faire des plans sur la comète, je préfère avancer au jour le jour.

Alors voilà, pour finir le titre de cet article, je dirai que nous ferons un enfant le jour où nous en aurons envie tous les 2, que nous nous sentirons prêts tous les 2… J’entends déjà celles et ceux qui vont me dire « on n’est jamais tout à fait prêt »… Oui mais on peut se sentir plus ou moins prêt. Et nous, on est plutôt « moins prêts »  et pas vraiment « pressés »… en tout cas, pour le moment…

Mais promis, vous serez informé(e)s le jour où nous aurons une annonce à faire 🙂

Si vous aimez, vous pouvez voter

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

14 Réponses to “Je ferai un enfant le jour où…”

  1. Mgie lesbonstuyaux 31 octobre 2011 à 10:00 #

    C’est vrai qu’il y a des dictats dans notre société et qui si tu sors du moule on te regarde comme un être « étrange »!!! mais il y a des gens qui préfèrent attendre ou d’autres qui n’en veulent pas non plus…oui ça existe! bref je te rejoins complètement! L’envie est finalement arrivée pour mes 31 ans et je confirme que j’ai été heureuse d’attendre et de profiter avant! Mon fils a été une petite révolution et même si c’est mon grand amour, cela n’en reste pas moins un enfant très prenant et qui a chamboulé notre vie!!

    • Chez Laet 2 novembre 2011 à 20:36 #

      Pas facile de s’assumer pleinement dans cette société en effet. Mais j’apprends à suivre mes envies, et celle d’un enfant n’est pas présente dans l’immédiat, alors je profite! Je vis d’autre chose, je m’accomplis en tant que femme et je sais que ca n’en sera que bénéfique pour accueillir un enfant le jour où…
      Merci pour ton témoignage, je me sens moins seule!

  2. My Little Discoveries 31 octobre 2011 à 11:42 #

    Comme je te rejoins sur ce point! Personnellement je n’ai jamais eu envie d’enfant et je me vois très bien sans, mais mon copain tient à fonder une famille alors on verra bien ce que la vie nous réserve… En tout cas c’est vrai qu’à notre âge (j’ai 31 ans également), la « pression » est constante et, je dois le dire, insupportable! Depuis quand on fait des enfants parce qu’on a tel âge, et pour les autres? Pour moi il n’en est pas question, je sais moi aussi que la vie ne sera plus jamais la même après avoir eu un ou des enfants, et je tiens à profiter à fond de cette période où le couple est « amoureux » et rien que ça. Cela fait bientôt 7 ans que nous sommes ensemble, et chaque jour notre relation est plus solide et plus forte. Vu de l’extérieur, les autres pensent peut-être que l’on ne construit rien, mais moi je sais que c’est tout le contraire.
    Je pense aussi que pour qu’un enfant se sente bien, il faut avant tout que ses parents soient heureux, alors au lieu de faire les moutons de Panurge et de peut-être m’en mordre les doigts après, je préfère d’abord apprendre à me connaître et à savoir ce qui me rend heureuse.
    Sinon en effet, le « on n’est jamais tout à fait prêt », je l’ai entendu plus d’une fois! Moi je réponds tout simplement qu’on sait en tout cas quand on n’est pas prêt… Et une amie m’a suggéré, pour faire taire tous ceux qui demandent quand est-ce qu’on fera des enfants, de leur dire « quand j’arrêterai de faire des fausses couches! ». Certes c’est violent, mais ça doit marcher!
    Pour terminer je te remercie pour ce billet, je me sens un peu moins seule! D’ailleurs plus je découvre ton blog et plus je trouve qu’on a de nombreux points communs ;o)
    Désolée pour le pavé et bonne journée!!!

    • Chez Laet 2 novembre 2011 à 20:41 #

      J’adore les pavééééés donc ne t’excuse pas!
      Effectivement la construction d’un couple ne se mesure pas à la taille de la maison ou le nombre d’enfants!
      Pour ce qui est des parents heureux et équilibrés, c’est une notion d’autant plus importante que, faisant un travail sur moi-même, je me rend compte que la construction de l’enfant est basée principalement sur ses parents! Alors je suis contente de m’être débarrassée de quelques casseroles avant de franchir ce cap!
      Merci pour ta visite et contente que ce billet ai « résonné » en toi!

  3. blogdemissbavarde 31 octobre 2011 à 14:22 #

    ah ben encore toi ça va t’es en couple mais imagine moi quasi 30 ans (dans 4 mois) et célibataire… je rentre encore moins dans le moule et pourtant je kiffe ma vie c’est bien là le principal et puis ça se fera quand ça se fera (oé je suis très philosophe parfois ^^)

    • Chez Laet 2 novembre 2011 à 20:45 #

      ouais j’imagine! Ça fait 4ans et demi que je suis avec mon chéri mais avant ça, j’étais seule pendant 3ans et je subissais la même chose. Mais comme dit très justement Mamanblog ci-dessous, on nous fout toujours la pression pour quelque chose… quand t’as pas de mec on te demande quand tu vas trouver chaussure à ton pied, quand tu en as un on te demande quand tu vas te marier (et là ça fait 2 mauvais points pour moi), quand t’es mariée ou que les gens ont compris que tu te marierais pas ils te demandent quand tu vas faire un enfant, et quand tu en as un on te demande quand tu feras le deuxième….
      Bref c’est une histoire sans fin, parce qu’il y a des règles bien établies dans notre société … mais serrons-nous les coudes et « luttons »!!

  4. Mamanblog 31 octobre 2011 à 15:26 #

    Non mais je te rassure quand tu as un enfant on te demande quand tu feras le second et quand tu as le second on te demande si tu vas en faire un troisième ! Chacun sa croix….

    • Chez Laet 2 novembre 2011 à 20:46 #

      ouais c’est clair! et puis après on te demandera quand tu auras un chien, ou quand tu divorceras… ah non ça s’est pas bien le divorce! 🙂

  5. Sunny Cloud 31 octobre 2011 à 17:37 #

    Je suis entièrement d’accord avec toi…
    Et bien sûr quasiment dans le même cas…on me pose la question moi souvent mais elle vient assez fréquemment lorsque je me retrouve en compagnie de personnes ayant des enfants.
    Seul mes parents nous laissent tranquilles avec ça…
    Je n’ai pas encore 30ans mais ça va arriver vite, mon coinjoint les a fêté cette année…mais on est encore jeune, et on a le temps !
    On est plus au temps de nos grands-parents qui avaient leur premier enfant à 20 ans à peine…
    Je ne suis pas pressée, je ne suis pas prête et le chéri encore moins que moi !

    Et tu as tout à fait raison, dans la société actuelle c’est devenu « obligatoire » d’être parents à 30 ans…et même d’être parents tout court.
    Après tout on fait ce qu’on veut, on a le droit d’en vouloir ou non…ce n’est pas le but obbligatoire de toute vie.
    Et comme tu dis il faut penser à tous ceux qui malheureusement ne pourront jamais l’être…pas cool pour eux quand la personne pose cette question.

    Une fois je me suis amusé à répondre ça un ami qui m’avait posé cette question (alors je sais ce n’est pas drôle comme blague mais c’était pour lui montrer que certaines questions ne se posent pas !)…j’y ai dit que je ne pourrais jamais en avoir…Et ben il est resté bien con, il ne savait plus quoi dire…
    Et au moins il a compris que ça ne le regardait pas, que l’on faisait ce qu’on voulait, quand on le voulait…et il ne jamais plus reposé cette question.

    • Chez Laet 2 novembre 2011 à 20:53 #

      c’est vrai que je n’ai jamais pensé/osé répondre ça! en tout cas j’imagine que ça doit laisser les gens de marbre!!
      c’est vrai que je me sens jeune et je me suis jamais sentie aussi bien dans ma vie alors j’ai envie de prolonger le plaisir avant de tout donner à un petit bout de chou!
      merci pour ton message! a très vite

  6. Claudia etc 1 novembre 2011 à 15:57 #

    C’est vrai qu’il y a une vraie pression sociale. Quand je n’avais pas encore Choupette, on me demandait sans arrêt c’était pour quand, sauf que personne ne savait que pour nous c’était le parcours du combattant alors je t’imagine la douleur à chaque fois.
    Depuis la naissance de Choupette, c’est reparti avec le 2ème et là, le même scénario…
    Mais tu as raison d’en profiter et il faut vraiment en avoir envie car mine de rien ça change la vie et les moments à 2 se font plus rares!!!
    Le seul problème, c’est l’âge de nos ovaires!! Quand on est prêt, parfois eux ne le sont plus.

    • Chez Laet 2 novembre 2011 à 20:59 #

      oui c’est vrai que l’horloge tourne tout de même et qu’on n’a pas toute la vie devant nous!
      J’ai des amies qui sont passées par ce que j’imagine être le même parcours du combattant que toi. Je ne l’ai pas vécu moi-même mais je comprend à quel point ça a du être dur.
      Plein de courage pour Choupinou n°2

  7. Audrey 10 novembre 2011 à 17:13 #

    Bien d’accord avec toi!!

    Et le pire c’est que quand vous serez prêt, que bébé sera là … À peine sortis de
    La maternité …. On te demandera quand est ce que tu feras le deuxième!!! J’y ai le droit depuis 5 mois !!!
    Tu n’en a donc pas fini avec la pression sociale!!
    En un mot: ENJOY!!!

    • Chez Laet 10 novembre 2011 à 23:39 #

      ouais je n’en doute pas une seconde pour la pression du 2ème…
      Ah cette pression, je la préfère alcoolisé et au houblon!
      Bisous

Le blabla c'est par là!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s