Le ridicule ne tue pas… heureusement! (1ère partie)

23 Sep

Il y a quelque temps, ma copinaute So Busy nous racontait (ici) qu’on lui avait donné la mauvaise enveloppe corporelle à la naissance, et que par conséquent elle se cognait à longueur de temps. Pour qu’elle se sente un peu moins seule dans sa maladresse, j’ai une confidence à vous faire : je suis la Reine des Chutes Ridicules!

Je ne sais plus vraiment quand cela a commencé, et je pense même que j’ai occulté la plupart d’entre elles (mes chutes), mais à travers le récit des anecdotes qui va suivre, vous allez comprendre que je suis l’incarnation même de la réplique : « le ridicule ne tue pas! »

Printemps 2004, je me promène en ville avec mon père et mon ex. Nous avançons, direction la Fnac, sur la place la plus fréquentée de Grenoble, la place Grenette. Ce jour là il pleut (détail important pour la suite de l’histoire) et je porte des petites bottines. Nous traversons une petite rue, sur un passage piéton. Avant même que j’ai pu comprendre, je me retrouve à 4 pattes sur ces foutues bandes blanches. Je réalise ce qui vient de se passer (sans comprendre pour autant comment?) et je me sens bouillir de honte à l’intérieur. Mon ex, qui avait bien sur assisté à la scène aux 1ères loges, me demande gentiment si ça va et fait un geste pour m’aider à me relever. Verte de honte je réponds sèchement « oui c’est bon, ça va! » et me relève toute seule comme une grande pour découvrir, non sans gêne, que tous les yeux sont rivés sur moi!
Moralité :
les bandes blanches de passages piétons sont glissantes par temps de pluie (et là, personne ne nous l’indique!!)

Juin 2006, mariage de ma meilleure amie à Paris, je suis témoin. La journée n’avait pas super bien commencé mais je passe les détails, car un peu trop privé à mon sens… bref, le mariage se passe bien, le cocktail aussi, le diner tout aussi bien. Pour l’occasion, la belle-mère de mon amie avait mis à disposition son jardin pour la fête. L’ambiance bat son plein, nous dansons dans l’herbe, moi perchée sur des chaussures à talons compensés de 8 bon centimètres.
La musique de Grease se fait entendre et je commence à me déhancher au milieu des autres invités. Je fais un pas de danse (que je ne vais même pas essayer de décrire) et… merde, je suis dans la pente (du jardin). Mon talon s’engouffre dans un mini-trou, ma cheville se tord tout en faisant faire un demi-tour à mon corps, la chute est proche mais dans une ultime lueur d’espoir je vois… Un Arbre! Génial, je vais me rattraper et éviter le drame… Oui ben ça c’était sans compter que la branche céderait!!! Je finis cette chute sur les fesses… une branche dans la main, 15 pairs d’yeux tournés vers moi!
Moralité : si tu te casses la gueule, ne te rattrape surtout pas aux branches car si celle-ci casse, tu as l’air encore plus con!

To be continued…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

9 Réponses to “Le ridicule ne tue pas… heureusement! (1ère partie)”

  1. Jess 24 septembre 2011 à 12:06 #

    tu ne me l’avais pas raconté celle du mariage !!! MDR !!!!!!!!!!!!!!!!!
    et tu ne racontes pas celle du pouf ???? bisous bisous Mme RICHARD !
    Ce serait marrant que chacune raconte SA plus belle chute ????

    • Chez Laet 24 septembre 2011 à 19:47 #

      ben attend, ca c’était la 1ère partie… mais vu ce que j’ai mis dans la 2ème partie, le pouf à côté c’est du pipi de chat!

  2. Chacal 26 septembre 2011 à 20:57 #

    Tiens, ça me rappelle une discussion de fin de soirée au resto il n’y a pas si longtemps dont je garde un très bon souvenir tellement j’ai pleuré de rire! Le ridicule ne tue pas, bien au contraire, c’est tellement sain de savoir rire et faire rire de ses propres faux pas 🙂 A très bientôt pour une autre soirée aussi joyeuse!

    • Chez Laet 26 septembre 2011 à 21:06 #

      🙂 qu’est ce qu’on a ri…!! Quand tu veux pour une 2è édition… En attendant, à paraitre cette semaine, la 2ème partie de cet article!
      Merci pour ta visite!

  3. Tristelune 28 septembre 2011 à 09:10 #

    Ha, j’ai bien ri ^^

  4. Cœur de blogueuse 30 septembre 2011 à 23:46 #

    Coucou par ici …
    J’ai plutôt de la chance à ce niveau là, ouf !
    Je n’ai pas pu m’empêcher de rire en imaginant la scène, je vais de ce pas lire la suite !

    • Chez Laet 2 octobre 2011 à 12:10 #

      Contente d’avoir été la source d’un bon fou rire, ça fait du bien non?

  5. So Busy ! 6 octobre 2011 à 09:10 #

    Ah ah, j’avais adoré le coup de la chute accrochée à la branche d’arbre…pff, t’as quand même pas eu de chance, il fallait qu’elle craque, celle-là, en plus…

    Le coup du passage piéton, ça m’est arrivé aussi, et tellement de fois que maintenant, je cours sur le trottoir, et je marche tout doucement sur le passage piétons. Les conducteurs parisiens sont persuadés que c’est pour les embêter donc je me fais souvent klaxonner, mais ça m’est arrivé au moins 10 fois donc maintenant, fini !

    Merci en tout cas, j’ai bien rigolé, ma Laet 😉

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le ridicule ne tue pas… Heureusement! (2ème partie) « - 28 septembre 2011

    […] semaine dernière, je vous disais ici que j’étais la Reine de la Chute! Voici la suite de mes […]

Le blabla c'est par là!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s